Fermer
 
Adresses utiles
Chambres à coucher, Salles à manger, Menuiserie, Fabrication & vente de meubles ,
Décoration d'intérieur, Objets décoratifs, Salons & séjours, Chambres à coucher, ...
Énergie solaire, Vente et installation de panneaux solaires, Economie d'énergie & réduction de factures, ...
 
Accueil Locations vides Locations meublées Ventes Publier une annonce
immobilière
Le répertoire Espace presse  
Espace presse ->Actualité

Certains quartiers précaires d’Abidjan seront détruits, selon le ministre ivoirien de la Construction

Par Emmanuel ZOZORO, publié le 20/03/2019 | Vue 2 207 fois
Certains quartiers précaires d’Abidjan seront détruits, selon le ministre ivoirien de la Construction
Le ministre de la Construction, Bruno Koné, veut réduire le nombre de quartiers précaires à Abidjan

Le gouvernement ivoirien va procéder à la destruction d'une partie des « quartiers précaires » d'Abidjan, qui ne pourront faire partie des projets de réhabilitation, a affirmé vendredi 15 mars le ministre ivoirien de la Construction, Bruno Koné

Le ministre ivoirien de la Construction, du Logement et l’Urbanisme, Bruno Nabagbé Koné, a annoncé la destruction de plusieurs quartiers précaires qui ne pourront faire partie du Projet d’Aménagement des Quartiers Restructurés d’Abidjan (PAQRA). C’était ce vendredi 15 mars 2019 lors de la cérémonie de lancement de la 7ème édition du Salon de l’Architecture et du Bâtiment « ARCHIBAT 2019 ».

A en croire le ministre Bruno Nabagné Koné, le PAQRA qui bénéficie du soutien de la Banque Mondiale, permettra, dans sa phase pilote, la restructuration de cinq (5) quartiers des communes de Yopougon (Gesco), d’Abobo (Agoueto PK18) et de Koumassi (Grand Campement, Divo 1 et Divo 2).

‘’ Je m’empresse de préciser qu’il ne s’agit pas d’un encouragement à s’installer dans les quartiers précaires parce que tout simplement, certains quartiers, en raison de la dangerosité de leur site, de l’incompatibilité de leur situation avec les schémas et plans directeurs d’urbanisme, ne pourront pas être aménagés.  Ces quartiers non restructurables devront, dans l’intérêt de tous, y compris dans celui des populations qui y habitent, seront purement et simplement déguerpis et détruits ‘’ a-t-il précisé tout en déplorant que la ville d’Abidjan dénombre 132 quartiers précaires, qui occupent une superficie 10 fois supérieure à celle du quartier du Plateau, et qui abrite 1,2 millions abidjanais, sur une population de 5 millions.

« Nous n’avons pas le droit d’être indifférents et de regarder ces quartiers précaires se développer et se multiplier, dans des conditions dangereuses et indignes pour les populations qui y habitent », a déclaré le ministre.


Partagez cet article: 
 

 

Partagez votre opinion

   
Nos publications
 
 
 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | Conditions d'utilisation | Publier une annonce | Espace agence |  Flux RSS Flux Rss

Edité par
©
2010 Nikkosa Communication.
Tous droits réservés.