Fermer
 
 
Accueil Locations vides Locations meublées Ventes Publier une annonce
immobilière
Espace presse  
Espace presse ->Droit Immobilier

Ce qu'il faut savoir sur la vente aux enchères dans le domaine de l'immobilier

Par Patrice DELWENDE, publié le 24/09/2014 | Vue 5 473 fois
Ce qu'il faut savoir sur la vente aux enchères dans le domaine de l'immobilier

La vente aux enchères est un mode de vente impartial pour régler les litiges familiaux, notamment en cas d'indivision. Elle est une vente publique, sûre et transparente.

La vente aux enchères concerne plusieurs domaines dont celui de l’immobilier. En ce qui concerne ce domaine, pour la vente d'un bien immobilier, vous pouvez non seulement choisir la vente classique, mais aussi la vente en viager, procéder à un échange de biens ou encore passer par le système de la vente aux enchères. Tout propriétaire peut décider de vendre aux enchères n'importe quel type de bien immobilier : chambre de bonne, maison de ville, appartement, hôtel particulier...

Tout passe par le notaire

La vente aux enchères d'un ou plusieurs biens immobiliers passe obligatoirement par un notaire et se déroule en plusieurs étapes : le notaire fait expertiser votre bien immobilier, rédige un cahier des charges qui contient une description précise du bien et une description précise des conditions de vente du bien : frais, charges de copropriété, diagnostics. Il peut être consulté librement par tout acheteur potentiel avant la vente aux enchères. Le notaire fixe le prix de vente du bien après consultation du vendeur, c’est-à-dire 75% de la valeur réelle du bien. Le vendeur peut aussi mettre son bien immobilier en vente sans mise à prix : il se protège en fixant un prix de réserve.

La vente aux enchères a lieu au jour prévu dans un lieu déterminé, soit dans une étude du notaire ou dans une chambre départementale de notaire ou encore dans une mairie. 

Une vente au prix du marché et très rapide...mais au résultat incertain

Après la vente aux enchères, la vente définitive a lieu 10 jours plus tard : Le délai de 10 jours permet à tout acquéreur intéressé de faire une proposition supérieure. Dans ce cas, l'acquéreur doit au moins surenchérir de 10% par rapport au prix de vente conclu lors de la vente aux enchères. Le bien immobilier est remis en vente au dernier prix proposé : le notaire doit procéder à une nouvelle vente aux enchères.

Après la vente aux enchères, l'acheteur doit régler au vendeur le solde du prix de vente dans les 45 jours suivants. Si l'acheteur ne peut pas s'acquitter du prix de vente, le notaire remet le bien en vente et peut demander à l'acquéreur défaillant de compenser le prix de vente du bien lors de la nouvelle vente si ce prix de vente est inférieur au précédent.

 

Source: Willy Awély


Partagez cet article: 
 

 

Partagez votre opinion

   
Nos publications
La promesse de vente
Par NIKKOSA
Publié le 31/03/2013
Vue 6 752 fois
Le mandat
Par NIKKOSA
Publié le 15/02/2013
Vue 6 052 fois
La signature de l'acte définitif de vente
Par Jean Denis AKA
Publié le 17/10/2012
Vue 5 355 fois
Les droits et devoirs du locataire
Par Jean Denis AKA
Publié le 18/06/2012
Vue 12 338 fois
L'état des lieux
Par Jean Denis AKA
Publié le 12/06/2012
Vue 5 697 fois
 
 
 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | Conditions d'utilisation | Publier une annonce | Espace agence |  Flux RSS Flux Rss

Edité par
©
2010 Nikkosa Communication.
Tous droits réservés.