Fermer
 
 
Accueil Locations vides Locations meublées Ventes Publier une annonce
immobilière
 
Espace presse ->Faits divers

Emprisonné à tort pendant 30 ans, il reçoit 40.000 FCFA de dédommagement

Par Bernabé KOUASSI, publié le 26/12/2016 | Vue 1 574 fois
Emprisonné à tort pendant 30 ans, il reçoit 40.000 FCFA de dédommagement
Emprisonné à tort pendant 30 ans, il reçoit 40.000 FCFA de dédommagement

Accusé à tort de viol en 1977, Lawrence McKinney a été libéré en 2009… avec un chèque de réparation de 75 dollars.

Aujourd’hui, il demande que justice soit faite. 70 euros (75 dollars) pour 30 ans de sa vie. CNN rapporte qu’un homme habitant dans l’Etat du Tennesse aux Etats-Unis réclame plus d’un million de dollars à la justice en dédommagement des 31 années qu’il a passé, à tort, derrière les barreaux. Mais, pour l’heure, il n’a obtenu que 70 euros.

Tout commence à Memphis, en octobre 1977, lorsqu’une femme se retrouve victime d’un viol commis par deux cambrioleurs. Plus tard, la victime identifiera l’un d’eux comme étant Lawrence McKinney, un voisin, âgé de 22 ans à l’époque des faits. En 1978, le jeune homme est condamné pour viol et cambriolage à 115 années de prison.

En 2008 cependant, coup de théâtre : les avancées en matière d’expertises ADN permettent d’innocenter définitivement Lawrence. L’année d’après, ce dernier retrouve la liberté. Mais celle-ci a un goût amer : pour recommencer sa vie après 30 ans injustement passés derrière les barreaux, le département américain responsable des services correctionnels lui a remis un chèque de 75 dollars. Comble du malheur, Lawrence explique : “Comme je n’avais pas de carte d’identité, ça m’a pris trois mois pour pouvoir encaisser le chèque”.

Aujourd’hui âgé de 61 ans, cette victime du système judiciaire espère bien toucher un dédommagement à la hauteur du préjudice subi. “J’ai passé la moitié de ma vie enfermé pour un crime que je n’avais pas commis, explique-t-il, je ne suis pas en colère après qui que ce soit car j’ai trouvé le Seigneur et épousé une femme géniale. Mais ce que je demande c’est d’être traité de manière juste au regard de ce que j’ai traversé”.


Partagez cet article: 
 

 

Partagez votre opinion

   
Nos publications
 
 
 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | Conditions d'utilisation | Publier une annonce | Espace agence |  Flux RSS Flux Rss

Edité par
©
2010 Nikkosa Communication.
Tous droits réservés.