Fermer
 
 
Accueil Locations vides Locations meublées Ventes Publier une annonce
immobilière
Espace presse  
Espace presse ->Faits divers

RDC: des pécheurs découvrent une cinquantaine de corps dans un lac

Par Ange-Axelle TIEOULE, publié le 02/01/2017 | Vue 3 101 fois
RDC: des pécheurs découvrent une cinquantaine de corps dans un lac
Photo d'illustration

Selon des officiels et des activistes de la société civile, c’est dans un lac au nord-est de la République démocratique du Congo (RDC) que des pécheurs congolais ont découvert une cinquantaine de corps flottants.

Les corps auraient  été découverts par des pécheurs de la ville de Kasenyi, sur la rive occidentale du lac Albert, l'un des grands lacs africains frontalier avec l’Ouganda.

« Les corps sont en état de décomposition. Mais nous ignorons leur origine », a indiqué Anicet Lossa, coordinateur d’une organisation à Kasenyi, sur radio Okapi, une radio locale.

En effet, des dizaines de troupes armées sont actives dans cette partie du Congo, mais un porte-parole de l’armée, Carlos Kalombo, a noté qu’aucun combat récent qui ne pourrait expliquer la présence des corps.

Selon cet officiel, ces corps pourraient avoir été emportés par une rivière qui débouche sur le lac depuis l’Ouganda, où des récents  affrontements entre les gardes d’un souverain local et les forces de sécurité qui ont eu lieu il y a dix jours de cela. Plus de 60 personnes avaient donc perdu la vie.

Le gouverneur de la province congolaise d’Ituri a indiqué que les pécheurs avaient déjà enterré deux corps et que les autorités tentaient d’identifier les autres. Il a été demandé à l’armée d’envoyer une équipe à Kasenyi. Des organisations ont  aussi demandé aux autorités de vérifier l’état de contamination du lac pour la santé des habitants.


Partagez cet article: 
 

 

Partagez votre opinion

   
Nos publications
 
 
 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | Conditions d'utilisation | Publier une annonce | Espace agence |  Flux RSS Flux Rss

Edité par
©
2010 Nikkosa Communication.
Tous droits réservés.