Fermer
 
 
Accueil Locations vides Locations meublées Ventes Publier une annonce
immobilière
Espace presse  
Espace presse ->People

Cinéma: Djimon Hounson, de sa situation douloureuse de sans domicile fixe à Hollywood

Par LEVIS ATHEGNI, publié le 04/01/2017 | Vue 6 687 fois
Cinéma: Djimon Hounson, de sa situation douloureuse de sans domicile fixe à Hollywood

L'incroyable destin de cet acteur béninois.

Djimon Hounson, cet acteur béninois, est connu mondialement pour son rôle dans le film « Amistad » de Steven Spielberg mais peu de gens savent qu’il a été SDF avant de devenir une grande star à Hollywood et côtoyer les plus grands.

Djimon qui veut dire «vendredi» est né ce jour de la semaine, le 24 avril 1964 à Cotonou au Bénin. Il arrivera en France chez ses frères à Lyon, à l’âge de 13 ans pour faire ses études mais il va très vite abandonner pour utiliser son physique et se lancer dans une carrière de mannequin. En mai 1987, il monte à Paris pour se lancer dans l’aventure du mannequinat. Il va connaître des débuts difficiles et va dormir dans la rue durant plusieurs semaines. Cependant, la chance va très vite lui sourire.

Un matin alors que Djimon prenait sa douche dans la fontaine en face du centre Beaubourg, il va être repéré par une personne qui travaille avec le couturier Thierry Mugler. Grâce à ce dernier, Djimon Hounsou débute une carrière de mannequin. Encouragé par Mugler, il quitte la France pour Los Angeles afin de s’essayer à une carrière d’acteur. Il apparaît d’abord dans des vidéos de Madonna et Janet Jackson, avant d’être repéré en 1997 par Steven Spielberg. Le réalisateur était à la recherche d’un acteur noir d’origine africaine pour un rôle d’esclave dans son film «Amistad». Les tournages s’enchaînent pour lui.

En 2006, l’acteur retourne en Afrique pour un film d’Edward Zwick avec Leonardo DiCaprio. Blood Diamond lui permet d’obtenir une nomination aux Oscars, la deuxième après In America, de Jim Sheridan.

« Je suis le premier Africain nominé aux Oscars, donc j’espère que ça m’aidera à faire de belles histoires. J'ai maintenant une compagnie de production, Belly Serpent Productions, qui développe des projets et je suis prêt à m’investir en Afrique » confiait-il aux journalistes lors de la cérémonie des Oscars.

Aujourd’hui, Djimon est à la tête d’une fortune de près de 215 millions d’euros. Il possède également un club de football à Cotonou et a prêté son nom à une ligne de vêtements pour ados, Hounsou Séduction, un parfum, L’eau de Djimon, et à une chaîne de restaurants, « Chez l’gros Djimon ».

L’acteur qui n’oublie pas son pays d’origine, jouera prochainement, le rôle du « Roi Béhanzin ou Gbêhanzin», grande figure de l’histoire béninoise et africaine (1845-1906).« En choisissant d’orienter les projecteurs du monde entier sur le roi Béhanzin, j’entends accompagner la promotion de la culture béninoise au-delà de ses frontières », explique Djimon Hounson. Il souligne que le film sur le Roi Béhanzin a été présenté sur les plateaux de Hollywood.


Partagez cet article: 
 

 

Partagez votre opinion

   
Nos publications
 
 
 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | Conditions d'utilisation | Publier une annonce | Espace agence |  Flux RSS Flux Rss

Edité par
©
2010 Nikkosa Communication.
Tous droits réservés.