Fermer
 
 
Accueil Locations vides Locations meublées Ventes Publier une annonce
immobilière
Espace presse  
Espace presse ->Reportage

L’histoire de l'énergie solaire

Par Patrice DELWENDE, publié le 13/06/2014 | Vue 5 950 fois
L’histoire de l'énergie solaire

Remontons dans le temps pour comprendre que l’énergie solaire existe depuis des siècles. Les égyptiens seraient la première civilisation à apporter un grand culte au soleil. Dès la période prédynastique (jusqu'au -31eme siècle), le dieu soleil se nomme Atoum, divinité primitive de la ville d'Héliopolis. On retrouve la même adoration du soleil dans de nombreuses civilisations antiques, comme les civilisations indiennes, perses et grecs. 

Mais les Grecs seraient la première civilisation à utiliser le soleil comme énergie solaire active. Lors de la cérémonie d'ouverture des premiers Jeux Olympiques de 776 av. J.-C. à Olympie sur l'initiative d'Iphitos, roi d'Élide, la flamme olympique était obtenue par les rayons du soleil captés au centre d'un récipient appelé skaphia. 

Le temps des inventions solaires intervient entre le 16ème  et le 18ème siècle. 

En 1515 : Léonard de Vinci reprend l'idée du concentrateur solaire: un système du type CLFR (Compact Linear Fresnel Reflector), mais qui semble ne jamais avoir existé que sur le papier.

En 1615 : Salomon de Gaus construisit une pompe solaire. La force motrice était fournie par de l'air chauffé avec le rayonnement solaire.

1747 : le Français Georges-Louis Leclerc, Comte de Buffon, fait construire un miroir composé de 168 glaces planes de six pouces de largeur sur huit de hauteur. Il fait ainsi fondre différents métaux comme l’étain, le plomb et l’argent.

En 1774 : Antoine Laurent de Lavoisier, chimiste, philosophe et économiste, invente un cuiseur solaire utilisant des lentilles convergentes afin de fondre des métaux.

En 1784 : Horace-Bénédict de Saussure invente un instrument de mesure lui permettant d'étudier les effets calorifiques des rayons du soleil, qu'il nomme « hélio thermomètre ». Cette invention est à la fois l'ancêtre du four solaire et du capteur solaire plan.

En 1816 : le Pasteur écossais Robert Stirling dépose un brevet pour un "moteur à combustion externe", appelé aussi "moteur à air chaud". Maintenant appelé "Moteur Stirling".

La révolution électrique (19e siècle)

Le 19e siècle est l’ère de la révolution électrique. Alessandro Volta crée la pile électrique (1799), en 1868 le belge Zénobe Gramme réalise la première dynamo. En 1879, Thomas Edison présente sa première ampoule électrique à incandescence et construit le premier réseau électrique urbain en courant continu (1882). Voyant ici un marché porteur, l'industriel George Westinghouse avec l'aide de l'ingénieur Nikola Tesla, développent un autre réseau électrique en 1986, mais cette fois-ci en courant alternatif.

Dans la mouvance d’autres chercheurs font d’excellentes découvertes telle que l'énergie photovoltaïque par Alexandre Edmond Becquerel en 1839. Le physicien allemand Heinrich Rudolf Hertz compris et présenta l'effet photovoltaïque en tant que tel en 1887. Mais c'est Albert Einstein qui, le premier, a pu expliquer le principe photovoltaïque, avec à la clef, le prix Nobel de physique en 1923.

L'énergie thermique continue aussi de se développer. En 1874, le premier distillateur solaire voit le jour à Las Salinas, au Chilli, qui produit 23 tonnes d’eau douce par jour ensoleillé. Quelque décennies plus tard, le physicien anglais Charles Vernon Boys inventa et mis en œuvre le premier capteur cylindro-parabolique en 1912. C’est la première centrale électrique solaire à Meadi en Egypte, utilisée pour le pompage de l'eau d'irrigation.

Le 20e siècle fait place à la production de l’énergie à base du pétrole. Il met un bémol à l’utilisation du solaire. Ainsi, le solaire ne séduit plus, les projets et les découvertes se font plus rares.

La démocratisation des énergies solaires (20ème et 21ème  siècle)

Il faut attendre la fin de la seconde guerre mondiale pour que le solaire refasse surface grâce à l’idée du Français Félix Trombe d'utiliser un projecteur DCA abandonné par les allemands à Meudon (Hauts-de-Seine). Il le transforme, en 1946, en four solaire et grâce à ses recherches encourageantes, il construit en 1949 un nouveau four solaire à Mont-Louis (Pyrénées-Orientales) d'une puissance de 50kW.

La technologie photovoltaïque se développe à petit pas. Il faut attendre la conquête spatiale pour voir apparaître les premières cellules photovoltaïques. La première est mise en service en 1955 grâce aux chercheurs américains (Chapin, Fuller, Pearson et Prince). Ils développent une cellule photovoltaïque à haut rendement de 6 % dans le but d'alimenter les téléphones situés dans des zones isolées. Une autre voit le jour 3 ans plus tard avec un rendement de 9%. Et le premier stellite à alimentation solaire, Vanguard, est envoyé dans l'espace le 17 mars 1958.

En 1973, le choc pétrolier pousse les gouvernements à varier leurs sources d'énergies. Dans la même année, la première maison avec une installation photovoltaïque voit le jour à l'université de Delaware aux États-Unis.

En 1983, l'australien Hans Tholstrup parcourt 4 000 km avec "Quiet Achiever", la première voiture solaire. Il fonde en 1987 le "World Solar Challenge", la première course de voitures solaires.

Le 21eme siècle voit un retour en puissance ces dernières années de l’utilisation du solaire. Surtout avec la  prise de conscience écologique et du renchérissement des énergies fossiles(le pétrole, le gaz naturel et le charbon).

Aujourd'hui, l'énergie solaire est train de s'imposer petit à petit aux  énergies renouvelables sur les 5 continents. 

 


Partagez cet article: 
 

 

Partagez votre opinion

   
Nos publications
 
 
 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | Conditions d'utilisation | Publier une annonce | Espace agence |  Flux RSS Flux Rss

Edité par
©
2010 Nikkosa Communication.
Tous droits réservés.